Les défibrillateurs de la commune

Dans un nombre significatif de cas, un défibrillateur peut sauver la vie de personnes atteintes de problèmes cardiaques, en attendant la prise en charge par les secours


Depuis la parution du décret du 4 mai 2007, l’utilisation du défibrillateur automatisé n’est plus réservé aux seuls médecins.
Des défibrillateurs automatisés externes sont en libre accès dans toute la ville.

Le fonctionnement des défibrillateurs

Le fonctionnement du défibrillateur repose sur la détection automatique d’une fibrillation (c’est-à-dire une activité anormale du muscle cardiaque) et de l’administration d’un choc électrique adapté par contact d’électrodes, précédent l’administration de gestes de réanimation cardio-vasculaire.

L’utilisateur est guidé par des instructions vocales, l’appareil est doté d’une pile longue durée.

Le taux de survie grâce a l’utilisation de cette appareil est de 30 à 50% dans les pays ayant adopté l’utilisation de ce type d’appareil contre 5% pour les pays n’en faisant pas l’utilisation.

Une couverture efficace du territoire

Ces équipements sont implantés dans les locaux des services municipaux et le véhicule de la police municipale, mais aussi dans les structures sportives et culturelles qui accueillent les associations, de manière à assurer une couverture la plus large possible.
De plus, deux responsables par association fréquentant régulièrement les bâtiments abritant les défibrillateurs sont formés à l’utilisation de ce dernier, ce qui permet de poser les premiers jalons d’une politique de prévention globale mobilisant les acteurs de terrain de la ville et à donner un sens à la solidarité entre habitants.