fbpx

CMJ et CMA

CMA/CMJ ; les instances de concertations des jeunes Villenavais

Les conseil municipal des jeunes et le conseil municipal des adolescents ont été mis en place par Monsieur le Maire, Patrick Pujol et Nadine Dulucq, adjointe au maire en charge de la culture et de l’accompagnement scolaire, qui en est la coordinatrice.

Le conseil municipal des jeunes (CMJ)

Le conseil municipal des jeunes est composé d’élèves de CM1 et CM2 des six écoles villenavaises. Ils se présentent en soumettant une lettre de motivation et un programme et quatre élèves par école sont élus. Le CMJ se compose de 24 membres.

Les enfants sont volontaires et ont le désir de travailler sur des projets bien à eux, des projets qui ne suivent pas forcément les lignes de la mairie.

Le conseil municipal des adolescents (CMA)

Le principe et les modalités sont les mêmes que pour le CMJ, à une chose près, c’est que le CMA s’adresse aux adolescents des collèges, de la 6e à la 3e.

Le CMJ et le CMA font pleinement partie du dispositif de consultation, qui comprend également :

Les conseils de quartiers
Le conseil local de développement
Le conseil des sages

Toute l’actualité du CMA/CMJ

Célébrer le 8 mai

Cette année, pour le 8 Mai, Lilou a lu un texte puis a déposé avec
M. le Maire, une gerbe au monuments aux morts. Après les discours, nous avons accompagné la classe de Mme Gerbaud de l’école
Jules-Ferry et avons chanté le chant des Partisans. Connaissez-vous l’origine de ce chant ? Nous allons vous la raconter. En 1943, la France est totalement occupée par les Nazis. C’en est trop pour deux écrivains, Joseph Kessel (1898-1979) et Maurice Druon (1918-2009) qui décident de reprendre la version russe du chant des partisans (écrite en 1941) par Anna Marly et d’en écrire une version française. Ils veulent trouver un hymne qui va représenter la résistance de la France face à l’ennemi. Ce chant appelle à la liberté et encourage à la résistance ; il est diffusé dans un film de propagande. Il est vite entonné par tous les résistants. Plus tard il deviendra l’hymne de la libération et sera chanté en commémoration de l’armistice du 8 mai 1945, comme nous l’avons fait cette année.
Les 30 ans des enfoirés

Cette année, c’était les 30 ans des Enfoirés et la deuxième fois qu’ils venaient à Bordeaux. Ils ont assuré 6 concerts. Nous y étions le 26 janvier. Beaucoup de chanteurs étaient présents : Patrick Bruel, Patrick Fiori, Jennifer, Lorie, Slimane, Amir, Soprano, Kendji, Zazie, Tal, Nolwen leroy, Claudio Capéo et bien d’autres. Il y avait beaucoup de monde : chanteurs, spectateurs, bénévoles et organisateurs. L’ambiance était géniale car le public chantait avec toutes ces personnalités. Ce spectacle était basé sur la perte d’un cadeau. Dans de nombreuses scènes, ils le recherchaient. Nous étions dans la fosse, il faisait très chaud. Nous sortions de temps en temps pour remplir nos bouteilles d’eau et pour ne pas nous évanouir. Nous étions cinq du CMJ et CMA dont deux qui étaient avec leurs mères. Nous étions encadrés par Nadine et Nensey. A la fin de chaque scène,
les machinistes changeaient le décor et laissaient la place à l’un(e) des chanteur(se)s qui réalisait un solo accompagné par la foule. C’était très impressionnant de voir l’Aréna pleine qui réagissait à chaque intervention. Ce fut très émouvant quand ils ont rendu hommage à Maurane et qu’à la fin du concert Mimie Mathy a parlé des Restos du cœur et a pleuré d’émotion. En fin de soirée, nous avons réalisé que nous, le public, étions le cadeau. Car nous sommes toujours présents pour apporter des dons pour les Restos du cœur. Nous sommes rentrés sur Villenave avec plein d’images de nos chanteurs préférés et plein de chansons dans la tête. Lorsque le concert est retransmis à la télévision, les gens peuvent faire des dons ou acheter un CD qui équivaut à 17 repas, ce qui est un don important pour les Restos du cœur.
Collecte pour les RESTOS du coeur

Le 9 mars était le jour de la collecte pour les Restos du cœur au Géant Casino de Villenave d’Ornon. Le CMA-CMJ était divisé en deux groupes : un le matin et un l’après-midi. Le but était de demander aux personnes qui allaient faire leur course d’acheter en plus des produits de première nécessité, des boites de conserve, des aliments non périssables et des produits d’hygiène, pour en faire don. Les bénévoles des Restos du cœur triaient les caddies et remplissaient le camion. Les gens acceptaient souvent de nous aider, mais d’autres ne voulaient pas. Ils pouvaient alors nous faire quelques réflexions désagréables. A la fin de la journée, nous avons collecté cinq tonnes de denrées et produits d’hygiène. Nous avons pu constater que les Villenavais étaient bien généreux.
Représenter Villenave d’Ornon aux P’tites scènes

Cette année, le Conseil municipal des adolescents (CMA), sous la tutelle d’Antoine Lamarche (directeur des affaires culturelles), a participé au choix des groupes qui chanteront l’année prochaine au projet « Les P’tites Scènes». Ce projet est organisé par l’IDDAC (Institution départemental du développement artistique) et 23 communes associées où les groupes se produiront. La sélection comprenait au départ 70 candidatures. Nous avons réalisé un premier tri et avons sélectionné 10-12 noms. Nous avions écouté les 70 titres chez nous puis nous en avons discuté pendant une réunion du CMA. Nous en avons finalement sélectionné ensemble quatre. D’ailleurs, au cours de la prochaine saison culturelle, nous pourrons rencontrer deux formations : Anastasia et Comme John. Pour voir concrètement ce qu’est le projet des P’tites Scènes, le 3 mai, nous avons été invités à assister, en bord de scène, au concert de Bobby and Sue (gagnants de la sélection de l’an dernier) et nous avons échangé avec les artistes du groupe. Violène et Brendan ont très gentiment répondu à nos questions. En effet, le groupe originaire de Bretagne chante depuis à peu près 13 ans, même si d’autres musiciens se joignaient à leur duo. Ce concert débutait leur dernière tournée, car le groupe a décidé de se séparer pour des raisons personnelles. Leur style musical est le jazz, ce qui crée une ambiance chaleureuse que le duo apprécie chez les P’tites scènes. Lorsqu’on assiste à leur concert, on a l’impression de vivre un moment important avec eux et une forte émotion envahit la salle. Lorsqu’ils ont chanté, nous avons vraiment ressenti la passion de leur travail. On est fier d’avoir participé au choix des groupes des P’tites Scènes de l’an prochain et de représenter la voix de Villenave d’Ornon.
Réflexion sur l’égalité fille / garçon
Le 23 mars, nous étions au centre socioculturel les Étoiles pour voir une exposition sur l’égalité fille garçon et la vie quotidienne.
Deux animateurs Laurent et Nidal nous ont dans un premier temps proposé des activités. Il nous a été demandé de fermer les yeux et de visualiser l’image d’une princesse. Puis chacun d’entre nous, a expliqué ce qu’il imaginait. Nous avions tous à peu près la même représentation : une robe, des chaussures à talon, blonde ou brune. Un autre jeu : on dit un mot et immédiatement on doit préciser si c’est masculin ou féminin. On nous a présenté des photos et nous avons décrit ce qui était féminin et ce qui était masculin. Nous avons du coup perçu que c’était plus compliqué que ce que nous croyions. Les critères que nous avons en tête pour différencier fille et garçon ne sont pas forcément vrais, comme le port des bijoux entre autre. Nous avons aussi abordé le problème des discriminations. En effet, un garçon qui a des cheveux longs subit souvent des remarques désagréables et une fille qui est toujours en jean et qui joue au foot peut être mal vue. Nous avons aussi discuté de la place des individus dans des sociétés éloignées.
Nous avons conclu que nous étions libres, fille ou garçon, de nous habiller comme nous le voulons et de pratiquer les sports ou activités que nous désirons…