Éclairage public : vers une extinction la nuit

À partir de février 2018, la commune va initier une extinction totale de l'éclairage public la nuit pendant trois mois.


À l'essai dans un premier temps, sur la tranche horaire 1 h 30 – 5 h 30, ce projet pourrait être ensuite définitivement pérennisé selon le bilan réalisé et l'avis recueilli auprès des Villenavais.


Pourquoi éteindre la nuit ?
Au niveau environnemental, l'éclairage public non maîtrisé a un impact sur la biodiversité et peut perturber les écosystèmes. L'extinction de l'éclairage public la nuit diminuera les émissions de gaz à effet de serre, la pollution lumineuse, et limitera la perturbation de la biodiversité nocturne.

De réelles économies réalisées
Il existe 5174 points lumineux sur notre commune et leur fonctionnement représente une dépense de 445 000 € par an.
Avec cette nouvelle mesure, la commune pourrait baisser ses factures de 40 %, soit une économie annuelle maximale estimée à environ 180 000 €, sur les consommations et le contrat d'entretien.
La Municipalité conserve pour ambition l’objectif d’une gestion saine et durable de ses finances, en veillant à préserver la qualité de vie de ses habitants

Une concertation après l'essai
Avant l'adoption définitive de cette mesure, une évaluation sera réalisée auprès des instances de concertation, associées en amont à la réflexion et auprès de tous les Villenavais, afin de pouvoir tirer les conclusions de ce premier test.
Un questionnaire sera mis en ligne du 15 mars au 15 avril 2018 sur le site de la ville, pour entériner le maintien ou l'arrêt de l'expérimentation fin Avril.

Pour info : les communes voisines (Le Taillan Médoc, Saint-Médard en Jalles , Pessac, Le Haillan, Blanquefort, Mérignac) ont déjà adopté cette pratique avec l'extinction totale ou partielle de leur éclairage la nuit, comme un tiers des communes françaises au niveau national.

Vos retours seront donc précieux pour envisager cette mesure sur du plus long terme.